Mieux vivre ensemble par la solidarité

L’ampleur de la crise sociale, l’explosion des inégalités et de la pauvreté, l’abandon de services publics de proximités, la crise du logement donnent de plus en plus de responsabilités à l’échelon communal alors que celui-ci voit ses ressources limitées par les choix gouvernementaux.

Le devenir des terrains libérés par l’enfouissement des lignes à haute tension doit être repensé pour une utilisation répondant d’abord aux besoins des villenogarennois-es.

Ils doivent permettre la construction d’équipements et d’activités utiles, de nouveaux logements pour une mixité répondant notamment aux demandeurs de logements et à la fidélisation dans notre commune des agents des services publics municipaux, départementaux, régionaux et nationaux dans une transparence des attributions irréprochable.

Les cantines scolaires doivent devenir accessibles à toutes et tous par la diversité des menus et une tarification révisée. Nous travaillerons avec les communes voisines, le département, la région pour créer un service public de restauration scolaire.

Nous lutterons contre la suppression des services publics, CAF, Sécurité sociale, centre des impôts et contre la désertification médicale par la création de nouveaux centres de santé et la reprise des négociations avec l’Hôpital Nord pour le rétablissement des consultations sans rendez-vous.

Un nouvel outil foncier municipal permettra d’intervenir sur les locaux commerciaux pour favoriser l’installation de nouveaux commerçants et artisans dramatiquement absents aujourd’hui.

%d blogueurs aiment cette page :