CLIMAT ECOLOGIE ENVIRONNEMENT URBANISME

La principale cause des bouleversements climatiques mondiaux est l’augmentation de nos émissions de gaz à effet de serre et notamment de CO2. Mais d’autres phénomènes participent à l’augmentation de la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère : la déforestation, la dégradation des sols, l’acidification des océans. Tout cela participe à l’augmentation des émissions de CO2 mondiales et au réchauffement climatique.

Villes, industries, énergie, bâtiment… tous les secteurs sont appelés à s’atteler à de profondes réductions d’émissions : limiter le réchauffement à 1,5°C demande une transition rapide et de grande portée.

A l’échelle municipale nous proposerons un plan d’urgence et ambitieux : rénovation et isolation des bâtiments publics, révision du contenu et des exigences écologiques pour les projets de nouveaux quartiers, cantines scolaires publiques bio en circuit court, ferme urbaine et développement des jardins partagés, véritable plan de circulations douces, lutte déterminée pour la rénovation du tram T1, le prolongement de la ligne 4 du métro, les liaisons avec le réseau grand Paris Express.

Nous travaillerons sur un projet inter-communal de propriétés agricoles permettant un lien court et direct avec des agriculteurs bio.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :